naar top
Menu
Logo Print

IMPOSSIBLE D'ECHAPPER AU COMPTEUR INTELLIGENT

Le reseau electrique a besoin de plus d'informations pour assurer un bon fonctionnement a l'avenir

“Un coût de 2 milliards d'euros pour la Flandre, 1,5 milliard pour la Wallonie et 500 millions pour Bruxelles, alors que seule une minorité peut profiter des avantages d'un compteur intelligent." La critique n'est pas tendre face à la proposition d'équiper chaque foyer d'un compteur intelligent. Même si l'analyse des coûts et des bénéfices d'un déploiement complet ne s'est pas révélée clairement positive, l'option des compteurs intelligents reste ouverte. Il faut une meilleure technologie d'information et de communication sur le réseau pour pouvoir garantir une bonne alimentation électrique.

SYSTEMES DE COMPTEUR INTELLIGENT POUR L'ELECTRICITE

Situation actuelle

Jusqu'à présent, la plupart des habitations en Belgique sont équipées de compteurs traditionnels électromécaniques. Ils enregistrent la consommation électrique sur un mécanisme analogique (à roulettes). L'utilisateur ou la personne qui vient relever le compteur pour le gestionnaire du réseau, note la position du compteur et le calcul final est établi sur la base de l'information transmise. Bientôt, on devrait procéder différemment. En effet, dans un avenir proche, les compteurs électromécaniques ne seront plus proposés par les fournisseurs de compteurs. Leur production est arrêtée. La nouvelle génération se compose de compteurs électroniques. Ceux-ci enregistrent la consommation de manière digitale et offrent plus de possibilités que la simple mesure de consommation. Ces compteurs intelligents peuvent être utilisés en y ajoutant une technologie d'information et de communication.

Qu'est-ce qu'un compteur intelligent?

Comme les compteurs actuels, les compteurs électroniques mesurent la consommation électrique (les versions intelligentes peuvent également être utilisées pour mesurer la consommation de gaz naturel, d'eau et de chaleur, si l'on y raccorde les compteurs de gaz naturel, d'eau et de chaleur). En soi, ces compteurs ont pratiquement le même aspect, à part que le mécanisme classique est remplacé par un afficheur électronique et que le compteur ne fonctionne plus avec des composants mécaniques mobiles. Ces compteurs électriques peuvent être utilisés comme des compteurs intelligents, si on les relie à un compteur électrique intelligent. Ils peuvent alors traiter, envoyer et recevoir des informations.

De quoi est-il composé?

Les principaux éléments du compteur intelligent sont le compteur, le processeur, la mémoire et le modèle de communication. En fonction du système de communication, on retrouve deux types de modules: via le réseau électrique (PLC) et via le réseau GSM (GPRS). Les gestionnaires de réseau qui gèrent un réseau de câble-télévision, comme Infrax, utilisent aussi des modules Ethernet qui sont raccordés au réseau câblé via un modem.

  • PLC (power line communication): les données sont envoyées via le réseau électrique. La communication se fait en deux étapes. D'abord, l'information est envoyée dans la rue via le réseau basse tension (via un modem de communication PLC dans le coffret du compteur). Ensuite, les données sont envoyée vers le réseau moyenne tension et, en différents points de ce réseau, on rassemble les données de plusieurs compteurs. A partir de ces points, l'information est envoyée à la centrale par internet (modem large bande). L'installation de compteur intelligent doit encore être équipée d'un filtre (pour éviter la perturbation par d'autres appareils électriques dans l'habitation) et éventuellement d'un modem large bande (pour les compteurs qui ont une connexion large bande avec la centrale). En cas de déploiement complet, la Wallonie et Bruxelles préfèrent un module fonctionnant selon ce système de communication. Si les compteurs intelligents sont utilisés sur un marché de niche, les deux régions préfèrent un module de communication GPRS.
  • GPRS: Le compteur intelligent envoie et reçoit des données via le réseau GSM. A l'instar d'un GSM qui envoie et reçoit du son via les antennes GSM mises en place, le module de communication du compteur intelligent envoie et reçoit des données digitales via les antennes GSM. Le module de communication possède une carte SIM. Il est obligatoire que le compteur intelligent soit placé dans un local où l'on capte un signal GSM. Les gestionnaires du réseau de distribution en Flandre préfèrent utiliser le module de communication GPRS, car il permet un déploiement progressif sur vingt ans.

Pourquoi des compteurs intelligents?

Le réseau électrique tel qu'il a été construit pour répondre à la demande d'électricité il y a cent ans, n'offre (quasi) pas de capacité de stockage. Tout le courant que nous consommons, doit être produit quelque part en temps réel. La production et la consommation d'électricité doivent donc constamment être en équilibre (il en va de même pour le gaz). Dans la pratique, cet équilibre est maintenu en élaborant des programmes d'énergie. Dans ces programmes, on convient à l'avance de qui va produire combien d'électricité et de qui va prélever du réseau combien d'électricité. Les gestionnaires de réseau indiquent aussi la quantité d'électricité qu'ils vont générer, et la quantité qu'ils vont consommer (le gestionnaire du réseau assume donc la responsabilité du programme des petits consommateurs). Celui qui ne respecte pas le programme d'énergie (qui prélève, par exemple, moins d'électricité que prévu), se voit présenter la facture. Il est donc logique que l'électricité produite de manière durable, qui est aussi changeante que la météo, remette en cause le système existant. L'énergie ne provient plus seulement de centrales réglables. Aujourd'hui, elle vient de partout. Ces flux d'énergie sont donc plus difficiles à maîtriser. De plus, à l'avenir, le réseau électrique sera confronté à une plus grande simultanéité de prélèvement. Actuellement, maximum 30% de la capacité totale du réseau est consommée simultanément. A l'avenir, ce pourcentage va augmenter (avec l'arrivée des voitures électriques, des pompes à chaleur, ...). Ainsi, il faudra plus de technologie d'information et de communication pour garantir le bon fonctionnement du réseau. Les compteurs intelligents peuvent y contribuer.

ANALYSE COUTS-BENEFICES

Fonctionnalités des compteurs intelligents

Outre leur fonction de base (mesurer la consommation), les compteurs intelligents ont d'autres fonctionnalités. Elles varient d'un Etat européen à l'autre, car, même si l'Europe encourage l'utilisation de compteurs intelligents, la réglementation européenne n'impose pas exactement les fonctionnalités qu'un compteur intelligent doit posséder (par exemple, les Pays-Bas ont décidé que l'alimentation en énergie ne peut pas être coupée à distance). En mars 2012, la Commission européenne a toutefois publié des recommandations sur ce qu'un compteur intelligent doit pouvoir faire. L'Europe trouve important que:

  • le compteur intelligent fournisse un aperçu détaillé de la consommation en l'enregistrant au moins toutes les quinze minutes.
  • la consommation enregistrée par le compteur intelligent soit facile à consulter pour le consommateur (par exemple, via un smartphone ou un courrier trimestriel).
  • le compteur intelligent puisse communiquer dans les deux sens: du consommateur vers le gestionnaire de réseau et inversement.
  • le gestionnaire de réseau puisse lire le compteur intelligent à distance;
  • le compteur intelligent offre la possibilité de proposer au consommateur des systèmes de tarif plus avancés que le tarif jour/nuit;
  • le gestionnaire de réseau puisse raccorder/couper le compteur à distance et aussi limiter l'accès à l'énergie.

Le régulateur flamand du marché de l'électricité et du gaz (VREG), à qui les autorités flamandes ont demandé d'examiner les fonctionnalités minimales requises pour le compteur intelligent, se range aux recommandations de l'Europe et estime qu'un système de mesure intelligent pour l'électricité:

  • doit enregistrer, afficher et envoyer la puissance actuelle, et le chiffre du compteur actuel en kWh et en kVArh (de l'électricité consommée et injectée sur le réseau pour les différentes périodes tarifaires).
  • doit échanger les données enregistrées à distance avec le gestionnaire de réseau au moins quotidiennement de manière à ce que le gestionnaire de réseau puisse lire et utiliser ces données.
  • doit envoyer la période tarifaire en vigueur à une application lisible et utilisable pour le consommateur;
  • doit enregistrer à quel moment et quelles données sont échangées avec le gestionnaire de réseau;
  • doit pouvoir afficher le crédit de paiement en mode paiement anticipé et l'envoyer vers une application lisible et utilisable pour le consommateur;
  • doit être doté d'un port utilisateur permettant de raccorder des applications (p.ex. afficheur pour lire les données de consommation);
  • doit être capable de recevoir, d'enregistrer et d'envoyer des informations d'un autre dispositif de mesure (p.ex. pour le gaz) en tant que flux de données séparé.

Ce serait un avantage que le compteur possède les mêmes fonctionnalités en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles.

Avantages

Le compteur intelligent doté des fonctions ci-dessus offre les avantages suivants:

  • Comme le consommateur voit précisément la quantité d'énergie qu'il consomme, il arrive plus facilement à économiser de l'énergie (p.ex. s'il voit qu'il en consomme trop le soir pour son éclairage).
  • Le port utilisateur sur le compteur intelligent permet de raccorder un afficheur sur lequel le consommateur peut afficher un aperçu détaillé de sa consommation. On peut également raccorder au port utilisateur des appareils (p.ex. machine à laver) qui réagissent à des tarifs avantageux (home control).
  • Le compteur intelligent enregistre aussi la quantité d'énergie qu'un prosommateur (un consommateur qui produit via des panneaux photovoltaïques, par exemple) injecte sur le réseau. Avant, le compteur tournait à l'envers et le client ne savait pas clairement à la fin de l'année combien d'énergie il consommait.
  • Le gestionnaire de réseau peut suivre avec précision la quantité d'énergie consommée et produite par les clients.
  • Le gestionnaire de réseau peut mieux prévoir les pénuries (imminentes) ou les problèmes d'approvisionnement et donc intervenir pour les éviter.
  • Le compteur intelligent peut envoyer automatiquement les chiffres du compteur au système central du gestionnaire de réseau. Plus besoin que le client communique ses chiffres ou que le gestionnaire de réseau fasse effectuer un relevé sur place.
  • En cas de déménagement ou de changement de fournisseur, il y aura moins de discussions sur la facture, car il ne sera plus possible de faire des erreurs concernant les chiffres.
  • Les compteurs défectueux et les fuites d'énergie (dérivation illégale) peuvent être détectés plus simplement.
  • Au lieu d'un tarif jour/nuit, le fournisseur d'énergie peut proposer plusieurs périodes tarifaires (p.ex. par une journée ensoleillée, l'offre d'énergie est plus grande, si bien que les tarifs sont plus bas).
  • Le gestionnaire peut couper le système à distance (p.ex. en cas de travaux de rénovation, pour la sécurité).
  • Le compteur intelligent peut aussi servir à mesurer le budget (le gestionnaire de réseau pouvant aussi limiter l'accès à l'énergie).
  • Le compteur pour le gaz naturel peut être raccordé au compteur électrique. Ce dernier possède le module de communication et traite le flux de données concernant le gaz.

Coûts

Les principaux postes sont:

  • l'investissement dans les compteurs intelligents;
  • les périphériques (par exemple, les afficheurs). Les utilisateurs économisent plus d'énergie en cas de feed-back direct sur la consommation (par exemple, via un afficheur dans l'habitation ou via Internet, smartphone, ...). Le feed-back indirect (par exemple, une facture mensuelle) favorise moins l'économie d'énergie;
  • l'investissement dans la gestion de données et la communication;
  • les coûts du déploiement du projet, à savoir les coûts durant la phase de préparation et de déploiement du compteur intelligent.

INSTALLATION

Les compteurs électriques intelligents peuvent être montés dans un coffret standard 25S60. L'installation est effectuée par le gestionnaire de réseau (cadre précâblé sur lequel le compteur intelligent est monté). L'électricien n'est donc pas vraiment impliqué dans l'installation. On peut toutefois lui demander de réaliser une connexion (câblée) entre le compteur intelligent et un afficheur. 

Merci à: Brugel, Eloya, FEBEG, Infrax, Iskraemeco Benelux nv, Nelectra et le VREG